Pourquoi visiter Alger ? Que faire à Alger – Blog Voyage

Alger la blanche en quatre coups de cœur

Difficile de ne pas tomber amoureux de cette ville en bord de méditerranée. On la surnomme la blanche pour la blancheur de ses bâtiments qui font contraste avec la mer et c’est ce qui constitue une partie de son charme. Car pour le reste, l’accueil, la nourriture, tout vous donne envie de passer un peu plus de temps dans cette ville vivante.

Des paysages à couper le souffle

Entre la mer et la montagne, entre la ville et la campagne, la visite d’Alger offre des points de vue et des échappées incroyables. Il est très facile de monter un peu dans les rues de la ville et de trouver une terrasse ou une esplanade pour profiter de cette vue ! C’est vraiment le premier aspect qui m’a séduit en visitant Alger. Le jour on apprécie vraiment beaucoup le mariage des couleurs entre le blanc des bâtiments, le bleu profond de la Méditerranée et la verdure des parcs. Mais l’animation et permanente donc on profite aussi des lumières de la ville et de sa skyline envoûtante lorsque la nuit tombe.

Un patchwork architectural inattendu

Lorsque je visite une ville, j’adore en profiter pour étudier l’architecture locale. Et pour visiter Alger je n’ai pas été déçu ! En effet, le développement de cette ville millénaire a couru sous la domination mauresque, puis ottomane avant de connaître des influences françaises. Et même si la ville suit aujourd’hui une architecture propre à notre temps, il est génial de se promener et de voir des constructions ottomanes en arabesques et en volutes côtoyer des immeubles haussmanniens aux lignes droites et aux angles sévères.

La saveur de l’Algérie

C’est un point essentiel pour moi quand je visite une ville ou un pays : je dois absolument faire connaissance avec sa gastronomie. C’est de cette manière qu’on peut se rapprocher des habitants et mieux comprendre la culture, la mentalité et le mode de vie. J’ai donc mangé beaucoup de brochettes et de sardines grillées à Alger. On peut aussi manger les sardines en friture. Et puis j’ai découvert la Loubia, un plat typique de haricots blancs en sauce accommodés avec de la viande, c’est délicieux…
En petit bonus, je suis devenu fan des vendeurs de rue qui cuisinent en direct des mhajebs (galettes) farcis délicieux ! Imaginez-vous en train d’en déguster un avec la vue sur la mer et le cri des mouettes sur un arrière plan de coucher de soleil. Que rêver de mieux ?

Une ville bouillonnante de vie

Avec près de neuf millions d’habitants, c’est une des plus grandes métropoles d’Afrique du Nord. Ce n’est pas forcément la première chose qui saute aux yeux quand on visite Alger, mais cette vie est vraiment très agréable. Tout est très chaleureux et coloré. Et c’est même le cas en dehors du centre ville, même si il concentre une grande part de cette agitation. Et donc les gens sortent sur les places, dans les rues, sur le toits et se parlent plus. C’est d’ailleurs ce que documente Ahmed, le photographe d’Algérie vue d’en bas à travers ses photos. On a parfois presque l’impression que tout le monde se connaît. Et puis les locaux sont très chaleureux et accueillants avec les touristes. Je me suis senti le bienvenu pendant tous mon séjour et c’est encore plus touchant lorsque l’on reçoit des attentions particulières et désintéressées de la part de parfaits inconnus. Il faut aussi rajouter à cette vie et à cette ambiance le chant des muezzins qui rythment la journée en se répondant de minaret en minaret, plusieurs fois par jour.

Pour préparer ou découvrir encore plus sur votre voyage en Algérie, voici quelques lectures que je vous recommande :

Entre récits autobiographique et poésie sur son pays natale de Yasmina Khadra

Les plus belles images de Yann Arthus-Bertrand extraites du film l’Algérie vue d’en haut.

Le guide de voyage sur l’Algérie du petit futé :

Comments

comments

Vous aimerez aussi...